William Kelleher

William Kelleher est actuellement associé au Laboratoire LISAA de l’Université Gustave Eiffel en tant que ATER. Il est également Associé de Recherche à l’Université de Pretoria en Afrique du Sud. Ses études doctorales et post-doctorales furent appuyées par la Fondation Nationale de Recherche Sud-Africaine. Avant d’enseigner à l’université il était professeur du secondaire en éducation prioritaire dans les quartiers sensibles de Marseille et de Johannesburg. Ses recherches concernent des ethnographies linguistiques et les liens qu’entretiennent les récits avec l’environnement urbain matériel. Ceci implique un intérêt pour les espaces numériques et l’écologie. Un profil plus complet est consultable sur Academia (https://wits.academia.edu/WilliamKelleher) et Orcid ( https://orcid.org/0000-0001-8368-6404).Ses dernières articles à paraître sont:

– « A linguistic ethnography of geomapped small stories: semiotic landscape and narrative interaction », Sociolinguistic Studies, 14(1-2), 33-59. doi: 10.1558/sols.38904

– « Digital media, the body and agency in a South African education institution from the perspective of narrative research », The Journal for Transdisciplinary Research in Southern Africa, 16(1), 1-13. doi: 10.4102/td.v16i1.859

– « Narrative iteration and place in a Johannesburg tavern », Journal of postcolonial linguistics, 2, 85-107. https://iacpl.net/journal-of-postcolonial-linguistics-22020/

– « Pour une approche critique écologique : la sociolinguistique à l’ombre du changement climatique », The Mouth: Critical studies on language, culture and society (6), 13-64. https://themouthjournal.com/issue-no-6/


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.